Emma ne veut plus parler – Fin
Histoire pour enfants

 

C’est comme un jeu de voir les grandes personnes qui me font leurs gros yeux parce que je ne leur parle pas, qui me font la leçon, et me menacent aussi. Le plus drôle c’est les gâteaux et les bonbons qu’ils me promettent si je dis « enfin quelque chose ».

Y’a qu’avec Margaux et Etienne que ce n’est plus drôle. C’est quand même difficile de se parler seulement avec les mains, les épaules. Avant ça je les faisais tout le temps rigoler dans la cour de l’école. Maintenant ils essayent à leur tour mais ils ne sont loin d’être aussi rigolos que moi. Et puis… Ben Margaux elle m’a dit qu’elle en avait marre. Elle a pas dit qu’elle se chercherait une nouvelle copine mais bon j’ai bien senti qu’il y avait un risque.

Alors avec eux – mais seulement avec eux ! – j’ai recommencé à parler. La tête qu’ils ont fait la première fois, hi, hi ! Ils se sont mis à sauter partout et à crier comme des fous. Heureusement qu’on était au jardin et que nos mamans étaient un peu loin, parce que je criais aussi. Est-ce que crier c’est pareil que parler ?

Sinon maman a les yeux moins noirs qu’avant. C’est pas encore ses vrais yeux mais bon… J’ai bien aimé quand elle s’est disputée avec mamie. Et même toutes les fois où c’est arrivé.

J’aime bien mamie, et depuis que je parle plus peut-être même un peu plus parce qu’elle me fait plein et plein de cadeaux. Il suffit que je m’arrête devant quelque chose quand elle me garde – et c’est beaucoup en ce moment – pour que hop ! elle me l’achète. J’ai essayé aussi en m’arrêtant plusieurs fois devant cette machine à spresso que maman  voudrait tant mais mamie n’a pas compris, elle m’a juste dit que le café « c’est pas bon pour les enfants » et que c’était sûrement mon père qui m’en avait fait boire. « C’est pas pour moi ! » j’avais envie de dire à mamie, « et puis arrête d’être méchante avec mon papa ! » je voulais lui crier.

C’est à cause de ça que maman s’est plusieurs fois fâchée avec mamie, parce qu’elle n’est pas du tout gentille avec papa, mamie. Peut-être qu’elle aussi est trop triste qu’il soit parti alors elle se venge un peu ? Ou alors  c’est qu’elle n’a jamais aimé papa… Ce serait un peu fou quand même parce que moi j’ai jamais rien vu. Papa non plus parce qu’il est très gentil avec mamie.  Il est parti mais il est adorable mon papa, non mais !

Il m’appelle souvent, pas longtemps mais très souvent, pour me dire qu’il pense à moi, qu’il est à Prague, à Budapest, au Caire et d’autres villes encore, et que je dois continuer de mettre une punaise, avec l’aide de maman bien sûr, sur la mappemonde pour chaque endroit qu’il où il est passé.

Et puis… Au début maman et papa ne se parlaient pas au téléphone. Maintenant ils se reparlent. Je ne dois plus raccrocher mais redonner le téléphone à maman. C’est sûrement pour ça que son regard n’est plus tout noir.

 

J’ai résolu le mystère de mon nounours qui se déplace. Ce qui serait bien c’est que papa revienne à la maison maintenant. Mais je sais pas comment faire. Etienne m’a donné des idées, comme celle où il faudrait que je sois malade pour que papa vienne me surveiller. Sauf que ce serait vraiment pas drôle : déjà que je ne parle plus, s’il faut en plus que je reste dans mon lit toute la journée !! Etienne m’a dit aussi que je n’ai qu’à fuguer comme son cousin. Sauf que son cousin il a au moins quinze ans, et puis qu’est-ce que je ferai toute seule dans les rues ? Margaux, elle, n’a aucune idée. Elle dit que c’est une affaire de grandes personnes et que je pourrai rien changer, que les adultes font pas ce qu’ils disent et que leurs promesses c’est aussi faux que le Père Noël ou la Petite Souris. Etienne a fait une sacrée tête alors Margaux a éclaté de rire. « Hou le bébé ! Hou le bébé ! » elle s’est mise à chanter sans vouloir s’arrêter. Etienne s’est mis en colère et la bagarre a commencé. Au début j’étais du côté d’Etienne parce que moi aussi j’y crois au père Noël et à la Petite Souris. Mais comme il était trop méchant avec elle, que ces coups de pieds étaient super forts, j’ai commencé à aider Margaux.

On s’est retrouvés près de la fontaine. Margaux tirait Etienne vers l’eau de la fontaine et moi je tirais dans l’autre sens. Et là splash on est tombés tous les trois dans l’eau. La bagarre s’est finie, on a éclaté de rire et on a commencé à jouer à s’asperger. Jusqu’à ce que la baby-sitter d’Etienne nous retrouve là (elle a toujours son téléphone collé à l’oreille celle-là). Les autres enfants voulaient nous imiter : fallait voir les mamans et les nounous courir partout et crier après eux pour les empêcher. C’était une super bagarre !

Je sais pas quoi faire.

C’est pas drôle. Et puis c’est pas juste.

Et puis j’ai quand même eu une idée, une super idée même je crois.

Youpi ! Papa vient me chercher à la maison cette fois. Pour l’instant il venait me chercher à l’école donc je pouvais pas faire ce que j’imaginé pour les remettre ensemble lui et maman. Ce coup-ci il vient à la maison donc je vais pouvoir le faire. Youpi !!

*  *  *

        Le regard de maman est encore plus plein d’étoiles qu’avant ! Pourquoi ? Parce que……………….. Papa est revenu !!

 

FIN